Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2009 7 20 /09 /septembre /2009 10:47


Lorsque l'agneau voit le monde,
Avec les yeux de l'amour.
Et que le loup guette et sonde,
Avec la haine à sa cour....

Dans la douceur de la nuit,
L'agneau cherche les âmes à réconforter.
Dans la froideur de l'ennui,
Le loup trouve les âmes à damner.

Lorsque la lumière le reconnaît,
Elle sait, qu'il est à sauver.
Peu importe qui se repaît,
Le tout est d'innover.

Mais l'agneau, ne connaît pas la haine,
Et le loup, lui, dents affutés.
Se nourrit des siennes,
Peu importe qui est tué!!!

L'agneau accompagné de sa candeur,
Et le loup de sa perfidie.
Tâche à tout jamais sa blancheur,
Tout en lui, la maudit.

L'agneau allongé sur un lit de douleur,
Finit par quitter son corps.
Le loup dans ces yeux voit la peur,
Pourrait-elle rencontrer la mort ?

Mais l'agneau protéger par les siens,
N'est plus au lieu dit.
Et le loup pénètre en va et vient,
Un corps sans la vie.

Moralité de l'histoire :

Rien ne sert de sauver les âmes perdues.
Transformer l'obscurité contre son gré,
Pour la lumière est chose bien ardue.
Car chacun aime paître en son pré.















Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-Pierre Larzabal Jude - dans poésie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Marie-Pierre Larzabal Jude
  • Contact

Profil

  • Marie-Pierre Larzabal Jude
  • A la recherche de mon identité, je me promène dans des lieux inconnus, que de souffrance et de joie aussi pour être ce que nous sommes.Poèmes, pensées, tout ce qui me semble important.
  • A la recherche de mon identité, je me promène dans des lieux inconnus, que de souffrance et de joie aussi pour être ce que nous sommes.Poèmes, pensées, tout ce qui me semble important.

Recherche

Liens