Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2009 4 23 /07 /juillet /2009 21:12

Mon corps décharné,
Livré à lui-même.
Tourne dans ses pensées,
En pâture à l'anathème.

De ces lourds traitements,
Dont vous gavez vos oies.
Qui sentent si bon l'argent,
Mais si peu vos fois.

Je repose dans mon lit,
A vous écouter, vous, vivants.
Délibérer sur ma vie,
Et votre argent comptant.

Ouvrez une fois l'an,
Vos bourses pleines d'écus.
Et donnez ce que vous aimez tant,
Vos âmes perdues.

Je vous fais peur,
Car en moi le SIDA.
Réveille vos douleurs,
De la mort sur vos pas.

Donnez, donnez, braves gens,
Et surtout n'oubliez pas.
Qu'avec tout cet argent,
Vous dicterez vos lois.

Moi, plus rien sur mes os,
Et vide est mon coeur.
Car mon seul cadeau,
Aurait été, un peu de chaleur.

Partager cet article

Repost 0
Published by Maia Larzabal Jude - dans poésie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Marie-Pierre Larzabal Jude
  • Contact

Profil

  • Marie-Pierre Larzabal Jude
  • A la recherche de mon identité, je me promène dans des lieux inconnus, que de souffrance et de joie aussi pour être ce que nous sommes.Poèmes, pensées, tout ce qui me semble important.
  • A la recherche de mon identité, je me promène dans des lieux inconnus, que de souffrance et de joie aussi pour être ce que nous sommes.Poèmes, pensées, tout ce qui me semble important.

Recherche

Liens