Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 17:46

Le vent a soufflé sur mon visage,
Dit, mille nouvelles de ton rivage.
Combien ta vie était merveilleuse,
Combien tu étais d'humeur joyeuse.

Puis le soleil s'est levé, et tout s'est éclairé,
Mille histoires il m'a conté.
Celle qui faisait battre ton coeur,
Combien tu l'aimais avec ardeur.

Alors la pluie a voulu me laver,
Elle m'a chuchoté mon éternité.
Combien de peine, je devais enduré,
Pour pouvoir un jour t'oublier.

Et la lune s'est empressée,
De divulguer tous tes secrets.
Combien au fond de ton âme,
Ton coeur était rempli de larmes.

Je me suis assise face à l'Univers,
Et j'ai fredonné cette prière :
Que le vent aille te chanter,
Que le soleil puisse te réchauffer,
Que la pluie puisse te caresser,
Et qu'enfin la Lune te montre tous mes regrets.

Partager cet article

Repost 0
Published by Maia Larzabal Jude - dans poésie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Marie-Pierre Larzabal Jude
  • Contact

Profil

  • Marie-Pierre Larzabal Jude
  • A la recherche de mon identité, je me promène dans des lieux inconnus, que de souffrance et de joie aussi pour être ce que nous sommes.Poèmes, pensées, tout ce qui me semble important.
  • A la recherche de mon identité, je me promène dans des lieux inconnus, que de souffrance et de joie aussi pour être ce que nous sommes.Poèmes, pensées, tout ce qui me semble important.

Recherche

Liens