Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 15:40
Comme un feu qui se consume,
Pas plus lourd qu'une plume.
Je pars vers d'autres cieux.
Je te quitte, pleure de ces adieux.
Je deviens légère de mes pensées.
Et pourtant j'aimerai rester.
Je t'aime et je m'en vais.
Je t'aime et je me fais,
A l'idée que nous sommes le passé,
A l'idée que tout peut s'élever.
De tes mains que je garde comme des brûlures.
Je me tourne vers un amour pur.
Je suis l'antéchrist de ta vie.
Je suis celle qui t'aime, que rien ne trahi.
Je dois te laisser t'envoler.
Vers d'autres, qui te font rêver.
Mon coeur se brise comme du cristal,
Et de mon sang jaillit le mal.
Petites pierres, joyau de ma peine.
Je me coupe et je saigne.
Ces perles qui coulent une à une⋅
Glissent comme autant de lunes,
Qui dans ma constellation,
Renaît de cette passion.
Je te regarde partir,
Je garde mes désirs.
J'ai peur de cette fin.
Mais, je t'offre cet écrin,
Chaque étoile dans le ciel,
Comme des larmes vermeilles,
Preuves de mon amour éternel.
Scintillent et m'émerveillent.

Partager cet article

Repost 0
Published by Maia Larzabal Jude - dans poésie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Marie-Pierre Larzabal Jude
  • Contact

Profil

  • Marie-Pierre Larzabal Jude
  • A la recherche de mon identité, je me promène dans des lieux inconnus, que de souffrance et de joie aussi pour être ce que nous sommes.Poèmes, pensées, tout ce qui me semble important.
  • A la recherche de mon identité, je me promène dans des lieux inconnus, que de souffrance et de joie aussi pour être ce que nous sommes.Poèmes, pensées, tout ce qui me semble important.

Recherche

Liens