Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 12:58
                   

Toi, qui crois que les hommes sont petits.
Toi, qui crois que la liberté est finie.

Je fais glisser mon crayon,
Sur toutes tes illusions.

Toi, dont l'âme est trop sale.
Toi, qui croit que l'homme est vénal.

Je fais couler toutes mes larmes,
Sur ces hommes qui te désarment.

Toi, qui crois que parler est une insulte.
Toi, qui crois que la haine est un culte.

Je fais marcher mes pas,
Sur cette terre ici-bas,

Toi, qui crois que les gens qui tendent leurs mains.
Toi, qui crois qu'ils n'auront pas de lendemain.

Je fais danser mes rêves,
Sur ces joies bien trop brêves.

Toi, qui représente tous ces dictateurs,
Toi, qui représente toutes les peurs.

Je fais couler mon sang,
Sur tous ces serpents.

Alors, un jour viendra,
Où l'homme se révoltera,
Où ton sang coulera.
Et de leurs sourires, tu mourras.

Partager cet article

Repost 0
Published by Maia Larzabal - dans poésie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Marie-Pierre Larzabal Jude
  • Contact

Profil

  • Marie-Pierre Larzabal Jude
  • A la recherche de mon identité, je me promène dans des lieux inconnus, que de souffrance et de joie aussi pour être ce que nous sommes.Poèmes, pensées, tout ce qui me semble important.
  • A la recherche de mon identité, je me promène dans des lieux inconnus, que de souffrance et de joie aussi pour être ce que nous sommes.Poèmes, pensées, tout ce qui me semble important.

Recherche

Liens